06 81 38 97 92

1 place de la

commune 1871

38100 Grenoble

lefop38@yahoo.fr

50 ans de la Fondation de France, 14 novembre

11/06/2019

50 ans de la Fondation de France, 14 novembre

Témoignages des ambassadeurs de Chaîne des Savoirs lors de l'évènement : Voix d'avenir, agir ensemble pour transformer la société !

 

Pour son cinquantième anniversaire, la Fondation de France a choisi de mettre la lumière sur une question essentielle : la participation des personnes aux projets qui les concernent.

Pour montrer la diversité des expériences, la Fondation de France organise les rencontres Voix d’avenir – Agir ensemble pour transformer la société, le 14 novembre  à Montreuil. Plus de 150 ateliers permettront de connecter les initiatives participatives menées dans tous les secteurs de l’intérêt général et dans tous les territoires par le monde associatif. Le projet des mini biographies, financé par la fondation de France sera présenté par des ambassadeurs, représentants de chaque Maillon. C'est Victor qui témoignera de l'écriture de sa mini biographie !

pour en savoir plus : https://www.fondationdefrance.org/fr/voix-davenir-agir-ensemble-pour-transformer-la-societe


à lire, le témoignage de Victor !


" Le 14 novembre dernier, à Paris, la Fondation de France, pour ses 50 ans a organisé une journée où 160 projets étaient présentés et nous étions invités.

La Fondation de France a financé la Chaîne des Savoirs pour le projet des mini-biographies.

En installant l’atelier avec les membres des autres maillons, on s’est sentis solidaires.

Pendant l’atelier de  la Chaine des Savoirs, avec les ambassadeurs des autres maillons, nous avons chacun lu, devant d’autres personnes, un passage de notre mini –biographie.

J’étais stressé avant de lire, car je lisais le dernier et j’avais peur que l’on ne m’entende pas.  Je lisais devant des gens non concernés par l’illettrisme et c’était difficile.

 

Il y a eu beaucoup d’échanges et on a pu discuter avec des gens qui n’étaient pas des maillons.

 

Les gens étaient intéressés et ont bien compris de quoi on parlait.

 

A la fondation de France, avec Noëlle, on a participé un atelier qui s’appelle « Ding, Ding, Dong » la maladie d’Hutington.  J’ai trouvé que le parcours de ces personnes est semblable au nôtre. On a invité à notre atelier la personne responsable de cette association. Cela m’a fait plaisir que l’on ait pu échanger nos points de vue. 

 

Cela fait du bien de parler de tout cela. Il faudrait faire des ateliers plus souvent avec des gens de l’extérieur."

 

Victor, décembre 2019

Rapport Mission Illettrisme Audience à l'assemblée Nationale - mercredi 13 novembre